ACTUALITES, PRESSE, OFFRES

Un nouveau coordinateur au sein d’AIDEN

AIDEN SOLIDAIRE

Etienne Wasser, coordinateur Technique

Etienne Wasser reprend une partie des tâches de coordination assurées par Caroline Schneider. Il assure une présence effective auprès des équipes et tient à cette présence et à ce suivi. De formation ingénieur généraliste, il prend en compte les problèmes rencontrés et trouve avec l’équipe des encadrants techniques d’insertion des solutions adaptées. Son travail se répartit donc en un volet d’accompagnement des salariés permanents et un volet technique et se décline sur plusieurs axes :

– Management : Etienne est associé au recrutement, il valide les admissions après un premier tri, suivi des salariés en insertion, sorties à l’emploi.

– Développement : il participe à l’action et au développement des chantiers.

Il représente « l’autorité » et assure le rôle de direction auprès des salariés en insertion sans se substituer à la fonction quotidienne des encadrants techniques d’insertion. Les chantiers semblent avoir trouvé un équilibre et tournent bien.

Il constate un vrai professionnalisme des équipes qui fonctionnent de façon pertinente. Son rôle de coordinateur est de mettre de la cohérence, du ciment dans les équipes, et partant de l’existant, le rendre plus efficient, plus performant tout en garantissant par son expertise que le salarié en insertion peut trouver sur le chantier où il est affecté, un lieu d’épanouissement.

Etienne est garant avec les équipes du maintien des objectifs et des valeurs communes d’AIDEN : reprendre confiance, se poser, souffler, se projeter, s’immerger, tester… Il doit trouver l’équilibre entre l’assurance d’une qualité envers les clients d’AIDEN et l’accompagnement efficace des salariés en insertion avec une équipe de 6 encadrants techniques d’insertion. Les contraintes des différents chantiers ainsi que les méthodes de travail sont variées :

– chantier polyvalent : petite équipe de 8 salariés en insertion, un encadrant technique d’insertion qui travaille seul, les salariés se déplacent beaucoup et ignorent souvent la typologie du chantier qui les attend et ses variations.

– Chantier espaces verts : 3 équipes de 20 salariés, 3 encadrants techniques d’insertion, beaucoup de déplacements et une constante : le métier des espaces verts : coupe, taille, tonte, aménagements….

– Chantier maraîchage : 2 équipes de 8 salariés en insertion, 2 encadrants techniques d’insertion, un travail sur un seul site.

Etienne a travaillé dans le milieu industriel sans trouver cette approche individuelle qui fait l’intérêt de son travail à AIDEN : utiliser l’outil « travail » pour une finalité humaine, garder le souci du projet et de l’accompagnement.