ACTUALITES, PRESSE, OFFRES

Action Alternative 69

AIDEN - Alternative 69

Bonjour à toutes et à tous,

Avec de nombreuses associations locales, AIDEN participe à l’action Alternative 69.

Commençons par présenter nos partenaires

IDEO, Atelier Chantier d’Insertion, Maraichage biologique et confection textile.
Les Restos du Coeur, Ateliers Chantiers d’Insertion, Maraichage Biologique, Espaces Verts, Rénovation Bâtiments et Logistique.
ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie, développant des actions de prévention sur tous les terrains et auprès de tous les publics.
CHRS SLEA : Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale offrant logement et accompagnement à 42 jeunes de 18 à 25 ans.
AIDPS 69 : Association Intermédiaire Départementale Des Services De Prévention Spécialisés Du Rhône.
En lien avec la FAS, Fédération des Acteurs de la Solidarité. , les Missions Locales et la MDEF, Maison de l’Emploi et de la Formation.

Présentons maintenant Alternative 69

Une première expérience, menée avec un hébergé depuis 6 mois dans un CHRS et plusieurs fois exclu d’autres centres en raison de pratiques addictives importantes, a permis de sortir le jeune d’une boucle négative, tout en ouvrant de nouvelles perspectives.
L’objectif du dispositif Alternative 69 est de proposer de nouvelles opportunités aux jeunes (18-24 ans) concernés à la fois par des difficultés de logement, d’accès à l’emploi et des conduites addictives importantes, afin de les (re)mettre dans une situation où ils pourront mobiliser leurs ressources, trouver des solutions pour « monter la petite marche » qui les sépare de leur projet.
Ce projet est né d’une volonté des parties prenantes à créer une action hors dispositif conventionnel, pour solutionner une vraie problématique touchant les jeunes.

Comment cela fonctionnerait ?

Le CHRS hébergeant le jeune lui proposera d’entrer dans le dispositif. Un contrat entre les différentes parties impliquées (le jeune, ACI, l’ANPAA et le CHRS) permettra de poser des objectifs et de faire valider la proposition pour le jeune.
Le jeune sera ensuite orienté vers une association d’insertion professionnelle partenaire, telle que la nôtre. En mobilisant ces jeunes sur des activités valorisantes à la journée, nous leur proposons de lutter contre le désœuvrement et l’ennui ainsi que de confronter ses pratiques addictives avec les attentes du milieu professionnel.
Concernant les questions de santé et d’addictions :

  • Le jeune en parle facilement et est prêt à être accompagné : la prise en charge peut se faire en amont du chantier. Le soin devient la porte d’entrée du dispositif.
  • Le jeune n’est pas prêt à traiter cette question : l’expérimentation d’une situation de travail pourra l’amener à prendre conscience des effets liés à l’addiction et des limites ressenties. L’ACI devient la porte d’entrée du dispositif. Une orientation vers une structure de soins pourra ensuite être prévue.

L’activité maraichage semble la plus appropriée à ce projet et au public visé : lieu fixe, de l’espace, tâches diversifiées, peu de machines dangereuses.

Une année d’expérimentation sur un volume global de 500 heures va être réalisée en 2018, avec un potentiel de 6 à 10 jeunes. A l’issue de cette année, un séminaire de restitution sera organisé afin de communiquer sur les retours d’expériences, l’essaimage éventuel des pratiques et l’élargissement du projet (autres CHRS, autres centres de soin).

Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter !
Pour recevoir toutes les actualités d’AIDEN, n’hésitez pas à vous abonner à l’alerte infos  !